Catégories
Voyager

Épisode 10 : Bonne Annééééee !!!!

Sawadee Pi maï !!
 
Non, je ne suis pas tombé sur la tête, ce lundi 13 Avril, c’est le nouvel an Thailandais… enfin… le nouvel an Bouddhique. Ca s’appelle Songkran en Thai. En fait, ça ne dure pas un jour, ça dure environ 3 jours et la période peut changer de plus ou moins quelques jours puisque ce Nouvel an se fête en fonction de la nouvelle lune.
Donc on dit « Sawadee Pi Maï » pour l’équivalent de « Bonne année ». Pour plus de détails, il y a une excellente explication de cette fête, comment elle se déroule traditionnellement ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Songkran
 
Je suis donc à Bangkok et ses manières originales de promouvoir une chaine d’information :

 
A la gare de trains, je suis surpris par ces pipi-bus :


Des bus pour faire ses besoins… C’est bien la première fois que je vois ça. C’est bien conçu à l’intérieur en tous cas.
 
Je prends le train. Nous serons tractés par une locomotive Made in France :

Alsthom 4120 ! Cocoricoooooooo !! 🐓

Alsthom a perdu le H à son nom dans les années 1998. Cette locomotive au diesel ne date pas d’aujourd’hui. Va t-elle tomber en panne ? 🤔


Pourquoi je voyage en train ? C’est très simple, il suffit de lire ce panneau officiel :
 

Le voyage en train est confortable, économique, rapide et sûr.
 
Je suis en deuxième classe places assises. Bien que j’eu réservé mon billet une semaine en avance, il n’y avait plus de places dans les wagons couchette.


Les sièges sont confortables, les enfants sont sages. Tout va bien.
 
Je ne dors pas bien la nuit :

Alors, pour m’occuper je prends des photos ! 😃

J’arrive le matin à 4h environ ! Je suis surpris d’arriver à l’heure car d’habitude, les trains Thaïlandais ne sont pas à l’heure… mais c’est probablement parce que nous étions tractés par une locomotive Made in France… 😎 N’est-ce pas ? 😉

Je regarde mon GPS pour me rendre au centre ville, c’est à seulement 2 KM. Je passe devant des chauffeurs de Touktouk : je leur dis « non merci, j’ai une bonne paire de jambes : le centre est à SEULEMENT 2 KM ». Alors là, ça balance : certains me disent 5 KM, d’autre 7 KM ! Qui dit mieux ? Bah, je leur montre mon GPS avec écrit 2 KM ! Puréééée, je déteste qu’on me prenne pour un imbécile !!

Je marche donc vers le centre :

De là, je cherche un loueur de mobylettes pas cher. Je tourne pendant 2 heures pour essayer de trouver le bon plan que j’ai repéré sur le net mais j’ai pas bien compris la description du lieu décrit par le mec. En fait, il a oublié un zéro dans sa description : il avait écrit 40 mètres au Nord d’un autre loueur de moto que j’avais repéré au lieu de 400 mètres ! Cette balade en ville m’a permit de repérer les lieux, de faire le tour des loueurs (même si les magasins sont souvent fermés à cette heure-ci, il y a les prix affichés à l’extérieur) et me conforter dans l’idée que le plan que j’ai repéré sur le net est bien le meilleur plan. 99 Baths/jours. A Chiang Mai, c’est pas cher car d’habitude c’est 200 Baths/jour. Le magasin s’appelle Bamboo Bike Rentals et il est situé ici :

http://www.openstreetmap.org/?mlat=18.79136&mlon=98.99408#map=19/18.79136/98.99408

Je serai équipé d’un scooter 110 CC, de marque Yamaha. Je prends une assurance en cas de vol… ça suffit avec un vélo ! lol !

Puis, je pars chez mon hôte : Luna. Une Thaïlandaise qui vit à l’extérieur de la ville (environ 10 km du centre).

Je fais connaissance des autres Couchsurfeurs, nous sommes 6 environ. C’est une petite maison dont le rez-de-chaussée est en béton et l’étage est en bois.

L’un de ses amis est Français, il vit en Thaïlande depuis 11 ans, il parle bien Thaï, il doit revenir en ville dans une heure pour fêter Songkran. Je lui propose de le raccompagner avec mon scooter car il n’a pas de moyen de locomotion, je me reposerai plus tard. Il s’appelle Jody, l’un de ses parent est Anglais.

Nous descendons en ville et tentons d’éviter les rues dans lesquelles les gens sont postés pour arroser. Mais ça n’a pas duré longtemps.

Nous arrivons chez lui, nous passons chez un couple d’amis à lui et c’est partit pour un bain de foule humide !

Si vous avez lu l’article que je vous ai proposé plus haut concernant Songkran, à l’origine, les gens sont sensés s’éclabousser gentiment. Mais avec le temps et le tourisme, cet évènement s’est transformé en bataille d’eau géante ! des gens avec des sceaux d’eau, avec des pistolets à eau, des pulvérisateurs… il y a même des citernes avec des jets d’eau.

Les grandes marques comme Coca Cola, AirAsia et beaucoup d’autres ont monté des gros stands avec DJ, animateurs, danseuses et gros murs d’enceintes pour faire danser, arroser et amuser la population !

Jody m’explique que c’est aussi une occasion pour les Thaï de se rapprocher les uns des autres, c’est une opportunité de se désinhiber sans qu’il y ait besoin d’abuser d’alcool.

Il y a une douve tout autour du centre ville, avec un seau et une ficelle, nous allons y puiser l’eau.

Des familles et des amis à l’arrière du pickup de Papa :

Tout le monde y participe à tout âge :

Après s’être bien fait tremper, nous allons dans un restaurant tenu par des amis à Jody. Nous nous postons là, dans cette rue avec un peu de passage. Le gérant avait mis un énorme récipient avec de l’eau claire. Je ne vous dis pas le malin plaisir que j’ai eu à balancer de l’eau sur les chauffeurs de ToukTouk ! Ah purée !! ils en ont prit pour leur grade ! 🤣🤣

Nous avons assisté à un accident de deux mobylettes qui se sont percutées à cause de la chaussée glissante. Je cours sur les lieux du drame. Pas de sang, une petite fille bien râpée qui pleure, l’ambulance arrive à toute allure. L’équipe sort du véhicule et je suis surpris par l’un des membre qui passe son temps à filmer la scène en souriant plutôt qu’aider !!!! HEIN ??? C’est quoi ce bordel ??

Bref…

La journée arrive à son terme. Le lendemain, je vais aussi faire Songkran : sans sceau. Cette fois-ci, lorsque quelqu’un m’arrose, je lui pique son arme et je l’arrose à son tour ! 😄 Je remarque qu’ils n’ont pas l’habitude de ce genre d’attitude : certains ne comprennent pas sur le moment, alors ils restent un bref instant bloqué (genre une demi seconde) le temps que je les arrose à leur tour et leur rende leur « arme ». Ah ben ouai mon gars, c’est du Julien tout craché ça : ça sort de l’ordinaire ! Mais ça fini toujours par un bon éclat de rire en tous cas 😂 Et moi, ça me plait de faire rire les gens, quelle qu’en soit la méthode ! 😊

Les jours suivants, je passe plus de temps chez mes hôtes et à visiter Chiang Mai et les environs comme par exemple :

Le temple d’or :

La deuxième plus grosse cascade d’Asie du sud-est : Mae Ya

 
Je suis rentré un peu tard de cette visite alors c’était la bringue au village en dessous :

 Il y avait plusieurs « chars ». En fait ils sont conçus de cette manière : un 4×4 pickup porte à l’arrière un groupé électrogène et à l’avant, il pousse une grosse remorque agricole double essieux. A l’avant de la remorque : énorme mur d’enceintes, derrière les enceintes, ce sont DJ, musiciens et chanteurs qui envoient les watts pour faire danser la foule. Le tout avance tout doucement sur l’avenue principale.

Après avoir passé du bon temps à Chiang Mai, je décide de revenir sur Bangkok pour vous écrire et préparer la suite de mon voyage.

Voici Luna :

Et son amie fidèle, Som :

Je quitte la maison au petit matin, je vais rendre ma brelle et part à pied en direction d’une grande avenue propice à l’autostop.

J’en profite pour prendre des photos du centre au calme 🙂

Il reste des vestiges des remparts longeant les douves.

J’arrive sur une première avenue et je commence à faire du stop. Un jeune avec un pote à lui s’arrêtent mais ils ne vont pas du tout dans ma direction.

Puis, 30 à 40 minutes plus tard, c’est une femme Thaï qui s’arrête et à ma grande surprise, elle parle Français. Elle est adorable, elle me dit que c’est la première fois qu’elle prend quelqu’un en stop et que ça devient de plus en plus populaire en Thaïlande parmi les jeunes parce qu’ils voient ça à la TV dans les films et séries Américaines. Elle me dépose à l’autoroute et me souhaite sincèrement bonne chance !

Je n’ai pas eu besoin d’attendre bien longtemps, environ 15 minutes plus tard, un mec avec un pick-up s’arrête. Il est avec toute sa famille. Il n’y a pas de place à l’intérieur du 4×4 car il y a ses enfants à l’arrière. Il me propose de monter dans le pick-up. J’adhère de suite à sa proposition. Et me voilà parmi les bagages :

Je me prépare à cuire sous le soleil Thaïlandais, je me badigeonne de crème solaire protection 50 toutes les 2 ou 3 heures. Vu la vitesse à laquelle nous avons roulé, je n’ai pas souffert de la chaleur, j’ai siroté 3 bons litres d’eau. Certains conducteurs qui nous doublent ou que l’on double me faisaient des signes en rigolant ! 😄

Nous faisions des pauses de temps en temps, j’ai grignoté par-ci par-là. Mon T-shirt est devenu gris. Tout au long du voyage, j’en ai profité pour répondre à certains mails, lire sur le net, trouver une position à peu près confortable à moitié couché, assis… mais pas debout ! 😉

Le mec me demandait si j’allais bien : ouai ! tout va bien ! Je suis content qu’il descende directement de Chiang Mai à Bangkok : 690 KM !!! En plus des 870 KM précédents, ça fait 1560 KM !!! Poa poa poa poa !!! ça y est ! J’ai fracassé les 1000 bornes !! 😄

A la fin de la journée, j’ai assisté à un joli couché de soleil sur la pleine Thaï à 120 Km/h !

Bilan : pas un coup de soleil ! Avec tout ce que je me suis badigeonné, ça ne risque pas. Par contre, une chose étrange : j’ai choppé 2 ampoules au niveau du coccyx ! 😑

L’autostop me donne l’opportunité de rencontrer des gens sympas, généreux. C’est vraiment un avantage ce mode de transport.

Evidement il faut avoir du temps… et ça en vaut la peine.

 De retour à Bangkok, en plus de la tonne de choses à faire avant de partir, je décide de visiter l’un des marchés flottants :

Belle ambiance, je vous recommande d’y faire un tour.

Et voilà ! C’est fini pour aujourd’hui ! Je pars demain pour le pays des Kangourous !! J’atterris à Darwin mais comme d’hab’, je n’ai pas bien défini mon programme. J’ai déjà un mec de CouchSurfing qui m’héberge 3 jours, ça me laissera le temps de m’équiper d’une carte SIM dont je vous communiquerai le numéro, de visiter les environs et de planifier en détails !

J’espère sincèrement que vous vous portez bien ! 😊

Julien

Laisser un commentaire